Dans mon sac photo

img_8643

Dans mon sac photo

Souvent, on me demande ce que j’utilise comme sac et ce qu’il y a dans celui-ci. D’abord, je dirais qu’un sac photo c’est très personnel. Il y aura autant de sacs photo qu’il y aura de photographe.

Toutefois, ce que j’utilise comme sac dépend aussi de ce que je fais et où je vais. Il m’arrive d’avoir uniquement un petit sac de types holster qui protège bien mon appareil photo lorsque j’ai une lentille standard. Dans ce dernier, j’ai de la place pour une pile de rechange et une carte mémoire. Au besoin, je peux y ajouter un sac avec un objectif supplémentaire. Cependant, quand je fais de la photo animalière j’utilise un téléobjectif, j’ai besoin d’un plus grand sac. Mon choix s’est arrêté sur le sac Manfrotto Sling 30. Ce sac n’est pas trop volumineux, il est de type bandoulière, il est assez long pour y glisser ma caméra avec son objectif, il a quelques pochettes pratiques et un espace pour une tablette à l’arrière, une housse imperméable et deux sangles qui me permettent d’y fixer un monopode et un petit banc pliant à trois pattes. C’est le sac que j’utilise le plus souvent de plus et c’est non négligeable pour les voyageurs, il est de format standard pour les cabines.  

Avant son achat j’ai défini mes besoins. Je ne voulais pas d’un gros sac à dos. J’avais bien aimé mon ancien sac lowepro sling shot. Cependant, le fait qu’il est divisé en deux ne me permettait pas de laisser le téléobjectif sur la caméra. Ce qui était pour moi un critère assez important pour éviter de perdre du temps à fixer l’objectif et étant à l’extérieur, risqué d’avoir des saletés sur mon capteur. Je voulais également une place pour y glisser une tablette. Ma caméra étant de type Wifi, je peux contrôler certains paramètres à distance et de ce fait j’utilise ma tablette comme écran et tableau de contrôle. La tablette me permet également de faire rapidement un premier tri de mes photos, d’écouter de la musique, peu importe où je suis. Et comme j’ai déjà dit dans de précédents articles j’ai également une veste porte-caméra et pour l’artillerie lourde j’ai un chariot et pour l’hiver un traineau.

1.   Caméra avec téléobjectif.

2.   Monopode.

3.   Banc 3 pattes. 

4.   Batteri pack avec fil pour la tablette.

5.   Tablette.

6.   Housse imperméable.

7.   Sac en plastique.

8.   Linge en tissu microfibres.

9.   Pile de rechange. 

10.   Carte mémoire de rechange.

11.   En hiver des chauffes main.

12.   Gants, ce que j’ai trouvé de mieux est un gant de jardinage avec paume et doigts en cuir. Parfait par petit temps. Le cuir me permet d’avoir l’appareil photo bien en main et d’utiliser les fonctions de l’écran tactile. Par froid plus intense, je glisse des moufles, dont je peux facilement libérer les doigts pour prendre des photos. Quand il fait vraiment, vraiment froid, je glisse un chauffe-main entre les deux.

13.   Une bouteille d’eau que j’accroche celle-ci à ma ceinture, jamais dans mon sac trop peur des dégâts.

14.   En été un Épipen (allergie aux moustiques) et un filet anti moustique pour la tête, absent de la photo.

 

img_8627

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s