High Key

Dans la série des clairs obscurs j’ai précédemment parlé du low Key voyons ce qu’est le high Key est une technique photographique jouant sur deux tons d’une image : le clair et le foncé. Le high Key se distingue par une prédomination des valeurs claires, que l’on obtient grâce à une légère surexposition de l’image. La lumière sur l’ensemble de l’image, les teintes du sujet et du décor jouent également un rôle important pour ces deux techniques. Le high Key est un effet photographique qui utilise la lumière afin de surexposer volontairement un cliché. On obtient alors un rendu qui dégage une tonalité claire et douce.

Un bon sujet de photographie high Key ne doit pas contenir de zone sombre trop importante, seulement quelques détails qui vont suggérer un peu de relief. Ce type de photographie donne une impression de pureté, de légèreté, et de joie. On l’emploie le plus souvent pour les photos de modèles ou de fleurs.

L’effet high Key peut aussi constituer un bon moyen pour récupérer des photos mal exposées en accentuant la surexposition. Mais attention, une photo high Key contient principalement des tons moyens clairs et des hautes lumières. Il ne s’agit pas uniquement d’une image surexposée, elle ne doit pas être brûlée (entièrement blanche et sans détails).

IMG_9323

 

Advertisements

Low key

Le low key est une technique photographique jouant sur deux tons d’une image : le clair et le foncé. Le low key s’obtient par une sous-exposition, ayant pour conséquence une plus forte présence des tons foncés. La lumière sur l’ensemble de l’image, les teintes du sujet et du décor jouent également un rôle important pour ces deux techniques.
Le low key peut aussi constituer un bon moyen pour récupérer des photos mal exposées en accentuant la sous-exposition. Mais attention, une photo « low-key » contient essentiellement des tons moyens, du noir, et des basses lumières. Il ne s’agit pas uniquement d’une image sous-exposée, et elle ne doit pas être bouchée (entièrement noire et sans détails).23658622_553126968367719_4960465280510769028_n
L’effet low key exploite les zones sombres en les incorporant à la composition de l’image. Un bon sujet pour réaliser ce genre d’effet doit posséder une dominante sombre. Cette méthode confère un aspect dramatique et une ambiance mystérieuse à la photographie. On l’emploie souvent dans un contexte de luxe, de nature morte, ou de portrait.

Bokeh

IMG_4872Sans doute avez-vous entendu ou lu des commentaires qui disaient d’une photo qu’elle avait un beau bokeh. Peut-être avez-vous deviné qu’on parlait ici du fond de la photo… ou peut-être pas. Bref qu’est-ce que c’est exactement le bokeh? Premièrement, il faut savoir que le mot vient du terme japonnais boke (prononcé boké) ou bokashi qui décrit la gradation de couleurs dans la gravure sur bois ou plus simplement le flou. On va parler ici du flou d’arrière-plan.
Mais pas n’importe quel flou on tend a avoir un beau flou composer de tache bien ronde (ou parfois même avec des motifs fantaisistes comme des cœurs ou des étoiles qui nécessite des objectifs spéciaux). Idéalement, il vous faudra un objectif lumineux avec un diaphragme à lame arrondie possédant un grand nombre de lamelles. Ça, c’est dans le meilleur des mondes. En attendant pourquoi ne pas vous pratiquer avec les objectifs que vous avez sous la main, choisissez la plus grande ouverture (on se souvient plus petit chiffre) possible sur votre caméra pour avoir une faible profondeur de champ, pour ce faire vous pouvez utiliser le mode semi-automatique priorité à l’ouverture. Ensuite, choisissez un sujet qui se découpe de l’arrière plan et augmenter la distance, essayer de vous approchez du sujet et ajuster les autres paramètres c’est-à-dire vitesse et ISO. On comprendra que le fait d’avoir un flou d’arrière-plan permet de focaliser sur le sujet et peut également rendre plus esthétique un arrière-plan plutôt moche. Sur ce, amusez-vous.

IMG_6775

DxO Opticspro 11 Gratuit

L’an passé DxO avait laisser gratuitement la version 9. Ils récidivent cette année avec la version 11.

dxo-optics-pro-9-interface__1260_600__center
Pour le lancement de DxO Opticspro Elite Edition, DxO labs rend la version DxO Opticspro 11 gratuite en téléchargement. Vous avez jusqu’au 30 novembre 2017 pour vous prévaloir de l’offre. Il suffit de se rendre à l’adresse suivante et d’y entrer une adresse de courriel valide. Vous recevrez assez rapidement un courriel avec l’adresse pour télécharger la version dans la langue de votre choix. Vous trouverez également le code de promotion pour avoir droit au logiciel sans limitation de temps. DxO Opticspro 11 tout comme Lightroom permet de développer vos fichiers RAW. Chacun ayant ses forces et ses faiblesses, dans le but de peaufiner certains réglages l’imbrication avec Lighroom pourrait être une bonne idée. Néanmoins, il peut, très bien, être utilisé seul d’autan plus qu’en ce moment, le grand avantage… il est gratuit.
DxO Opticspro D11gratuit.

packshot-dxo-opticspro-product-v11
Besoin d’un coup de main, n’hésitez pas à utiliser les tutoriels. Vous trouverez également le guide complet.

Objectif lumineux

 

IMG_4872

Le terme objectif lumineux ceux à partir de f/4, ou ultra lumineux à partir de f/2 correspond à des objectifs possédant de grande ouverture. Ce sera souvent des objectifs à focales fixes, toutefois certains objectifs à focale variables haut de gamme présenteront une ouverture fixe (non glissante) comme, par exemple, la canon 70-200 f/2.8L IS II USM. Certains objectifs auront deux chiffres c’est-à-dire que l’ouverture est glissante, exemple f/4-5.6 qui représentent toujours la plus grande ouverture possible qui diffère selon qu’on soit au zoom minimum ou maximum. Les objectifs lumineux sont évidemment plus dispendieux et plus lourds. Dans un monde idéal, tous vos objectifs auraient f/1.2 ou f/1.4 bons si vous gagnez à la lotto, pas de soucis. Sinon, pourquoi ne pas commencer avec l’incontournable 50mm cet objectif est peu dispendieux et à mon avis tous photographes devraient en avoir un a f/1.8 se détail environ 150 $. Pour ce qui est de ƒ/1.4 ou ƒ/1.2 on parle de plus de 500 $ pour l’un voir plus de 1500 $ pour l’autre. Peut-être serait-il mieux d’investir dans un autre type de lentille rendu là.

Une lentille lumineuse outre vous permettre de photographier en condition de basse lumière, voir en intérieur elle vous permettra également d’avoir de beaux arrière-plans dus à sa faible profondeur de champ. Alors que ce soit pour photographier un animal dans une forêt sombre ou des musiciens en salle ou pour avoir des sujets qui se détachent bien avec un arrière-plan flou et soyeux un objectif lumineux est idéal.

72839-canon-LL-P3-720x256-en

 

 

 

 

Rétrospective

21034442_514124168934666_413682666046412105_n

Dans mes vœux de bonne année 2017, je vous ai parlé de faire une rétrospective de l’année! Quels sont vos bons coups, vos moins bons coups? Qu’auriez-vous aimé faire et que vous n’avez pas fait? Bref il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de l’année pour faire un petit bilan. Alors voilà, je fais le mien. Je vous avais dit que j’aimerais apporter quelques améliorations au blogue, continuer à écrire des articles de façon régulière c’est-à-dire, environ un article par semaine. Un autre défi serait de commencer à faire de la macro photographie.  Je dois faire mon mea culpa. Écrire un article par semaine a été impossible, malgré le fait que j’ai eu plus de disponibilité cette année, j’avais négligé le temps de recherche et même de tests nécessaire à l’écriture d’un article. Toutefois j’en ai quand même écrit quelques-uns. Les avez-vous lus? Par contre, je suis fière d’avoir pu explorer la macrophotographie et humblement j’avoue quelques bons coups que je vous invite à aller voir dans la galerie de photos. J’ai également fait des tentatives de portraits pas trop mal réussi et quelques clichés en N&B. J’ai également exploré plus à fond le post traitement. Mon bilan est, somme tout, assez positif. Avez-vous déjà fait le votre?

Retouche d’image : applications et logiciels gratuits

Wikipédia définit la retouche d’image comme telle. La retouche permet de modifier des paramètres courants d’une photographie (luminosité, contraste, couleur, balance de blancs) pour en améliorer l’aspect. Elle permet de supprimer rapidement des petits défauts (sur un portrait : boutons, yeux rouges, etc.). Il est également possible d’effectuer des montages à partir d’une ou de plusieurs photographies : suppression d’un détail, ajout d’une personne…

La retouche d’image ou le post-traitement nécessitent l’utilisation de logiciels ou d’application spécialisés. Ici je ne parlerai pas des applications ou logiciels qui permettent d’ajouter des effets spéciaux à vos photos même si certains de ceux que je mentionne le font aussi. Au fil du temps, j’ai essayé plusieurs logiciels et applications, certains n’ont pas résisté longtemps, d’autres sont selon moi un incontournable.

Outre la célèbre suite d’Adobe CC qui est relativement dispendieuse, quoique très bonne. Il existe de plus en plus de possibilités GRATUITES, en voici une liste non exhaustive. N’hésitez pas à nous partager vos trouvailles.

Applications 

Snapseed : Solution de retouche photo complète et de qualité professionnelle, développée par Google. Disponible sous système d’exploitation IOS et Androïde.

Pixlr : excellente solution de retouche photo. Disponible sous système d’exploitation IOS et Adroïde.

Filterstorm : Application de retouche photo puissante. Disponible sous système d’exploitation IOS

Lightroom : La fonction RAW d’imagerie à grande gamme dynamique vous offre la meilleure application photo tout-en-un en améliorant de manière significative la capture, le traitement et la qualité des images, et en proposant un maximum de flexibilité et de contrôle pour les retouches. Disponible sous système d’exploitation IOS et Adroïde.

Photo Editor : Application d’édition photo qui fournit tous les outils nécessaires pour ajuster le contraste, la luminosité et d’utiliser toutes sortes de filtres. L’application est accompagnée d’une interface très simple pour faire plusieurs actions : rotations, coupures, changements de taille, ajouter un cadre ou même dessiner sur une photo, tout cela en quelques touches et glissements de doigt sur l’écran. Disponible sous système d’exploitation IOS et Adroïde.

Logiciels 

Il est fort possible que vous ayez reçu avec votre appareil photo un logiciel de traitement c’est déjà un bon début.

Gimp : La star du graphisme Open Source, plus que jamais une alternative crédible aux logiciels professionnels de retouche d’image. A essayer les yeux grands ouverts. Multi plate forme.

PhotoFiltre 10 : Il vous est possible d’ajouter des filtres de réglage qui ont pour but de modifier le contraste, la luminosité, la correction de gamma et biens d’autres. Il y a aussi des filtres artistiques pour ajouter des aquarelles, de l’encre de chine ou des puzzles. Avec PhotoFiltre Studio, la retouche des photos se fait de manière optimale puisqu’il vous fournit les outils nécessaires. Les pinceaux standards (ronds, carrés) aux formes les plus variées, des effets 3D, arc-en-ciel, fusain et pastels. Disponible sous plateforme Win et OS.

Pixlr : Excelente solution de retouche photo disponible en ligne ou en téléchargement sous plateforme Win et OS.

DxO Opticspro: Est un logiciel qui permet de convertir vos fichiers RAW en fichiers JPG : c’est ce que l’on appelle un convertisseur RAW. Il offre de nombreuses fonctionnalités pour développer vos photos et obtenir la meilleure qualité possible. Le logiciel fonctionne également sur des fichiers JPG. Le logiciel détecte automatiquement avec quel matériel et à quels réglages la photo a été prise. Grâce à ces connaissances, un ensemble de corrections automatiques sera appliqué à l’image. L’idée est d’optimiser votre image, en corrigeant les problèmes liés au matériel (par exemple la distorsion si vous utilisez un objectif grand-angle) et aux réglages de prise de vue (par exemple ajuster l’exposition). Attention, nous parlons bien de correction, et non de retouche. Il ne s’agit pas de transformer votre image, mais d’en tirer le meilleur, tout en conservant son rendu global. Disponible sous plateforme Win et OS

Raw Therapee : est avant tout destiné au traitement des fichiers  » RAW « , offrant une multitude de possibilités de retouche, de correction, de traitement, de développement, de post production photographique. Disponible sous plateforme Win et OS.

Je me permets d’ajouter Lightzone que je ne connais pas, mais juste parce que c’est un open source disponible sous Windows, Mac et Linux ça me plait et je vais l’explorer sous peu.